Acceuil
Institut de la Couleur : Test des couleurs
Livres, Outils, Cours et Formations pour Chromo-Thérapeute et Consultant Couleur...
Retour à la page d'acceuilQu'est ce que la Chromothérapie (Couleur Thérapie)Test des couleurs pour la Chromothérapie et de Couleur ThérapieCours et formation de Chromothérapie et de Couleur ThérapieMatériel et lampe de Chromothérapie et de Couleur ThérapieAgenda des Cours et formation de Chromothérapie et de Couleur ThérapieContactez-nous !
Chromo

Accueil

Thérapie

Test

Qui

Cours

Logiciel

App Mobile

Matériel

Livre

Protocoles

Yoga

Agenda

Contact
Divers
Galerie
Liens
Bibliographie
Oracle
Accueil

Oracle

Livre

Cartes

Constellations

Tirages

Consultations

Qui

Cours

Agenda

Contact

108 Cartes
 
Qu'est-ce que le test des couleurs de P.Van Obberghen ?
Grille de test: Tirage

Les chromothérapeutes s'intéressent aussi à la perception des couleurs et aux caractéristiques du regard qu'ils considèrent comme une manifestation de l'état de notre être profond. Le test des couleurs permet d'examiner la relation affective que nous entretenons avec les objets colorés. Il met à profit les phénomènes d'attirance et d'aversion chromatiques afin d'établir un bilan de santé complet. C'est également un outil d'analyse de la personnalité.

  • Il permet de comprendre notre dynamique comportementale, et d'explorer notre psychologie.
  • Il indique avec précision vers quelles structures physiques, émotionnelles et psychologiques porter notre attention.

Aide utile à la prescription, ce test permet d'établir un plan thérapeutique global, cohérent et ciblé. Il fournit des informations objectives à partir desquelles il est possible de doser avec précision l'usage de la lumière colorée.

Initialement conçu pour les médecins, acupuncteurs, naturopathes et homéopathes, le test des couleurs est de plus en plus utilisé par les psychothérapeutes, responsables en ressources humaines, enseignants et spécialistes en développement personnel.


Vous pouvez trouver le logiciel à la page Logiciel

Principes de base du test des couleurs :Grille de test: Choix

Au milieu des années 80, Pierre Van Obberghen s'est rendu compte que si l'on présente à un individu une suite de couleurs disposées aléatoirement sur une grille, qu'on lui demande de garder la moitié des couleurs et de retirer l'autre moitié en fonction de ses préférences, le résultat de sa sélection permettra de dresser un graphique sur lequel apparaissent des pics, des creux et des zones équilibrées. Ce graphique se comporte comme une véritable carte d'identité chromatique, il signe précisément les caractéristiques du regard que la personne testée porte sur le monde des couleurs. Plus tard, lorsque cette personne fait un nouveau test, nous remarquons qu'elle a tendance à effectuer des choix similaires. Cette récurrence de choix démontre que les préférences chromatiques ne sont ni conjoncturelles ni circonstancielles, elles nous assurent de la fiabilité et de la régularité des informations fournies.

Diagnostic énergétique :

La comparaison et l'analyse des milliers de tests effectués au cours de ces vingt dernières années par l'Institut de la couleur et par les nombreux praticiens chromothérapeutes ont permis de mettre en évidence les faits suivants : Chaque être porte sur le monde des couleurs un regard unique qui le distingue des autres, tout comme les traits de son visage, le son de sa voix et ses empreintes digitales. Les individus partageant des préférences chromatiques identiques, partagent des caractéristiques comportementales, physiologiques, anatomiques ou psychologiques semblables. Ces caractéristiques sont aisément mesurables par le test des couleurs qui se révèle être un merveilleux outil de diagnostic.

Voici quelques exemples :

Les femmes de plus de 40 ans porteuses d'un fibrome utérin ou ayant subi une ablation de la matrice

Les femmes de plus de 40 ans porteuses d'un fibrome utérin ou ayant subi une ablation de la matrice évitent en général les couleurs vert turquoise et rouge écarlate. Une grande majorité de personnes utilisant des produits antidépresseurs manifestent une préférence pour les couleurs orange et outremer. Quant aux individus ayant vécu une période de coma, ils évitent les couleurs outremer et bleu nuit et sont attirés par les couleurs orange et jaune. Les individus en manque de sommeil ont tendance à éviter le jaune et à rechercher le bleu nuit. Les personnes présentant des comportements marqués de dépendance préfèrent la couleur rose magenta et rejettent la couleur vert forêt. À l'inverse, les personnes présentant des comportements marqués d'indépendance ou étant volontairement célibataires préfèrent la couleur vert forêt et rejettent la couleur rose magenta, etc. En conclusion: Les observations nous permettent d'associer à chaque couleur un territoire anatomique, symbolique et psychologique précis, quand l'un de ces territoires est troublé cela se répercute sur la perception que l'on a de la couleur correspondante.Grille de test: Choix

Bases neuro-anatomiques :

Même si aujourd'hui nous ne sommes pas encore arrivés à déterminer avec précision les bases neuro-anatomiques des liens entre les pathologies et la perception des couleurs, nous pouvons avancer l'hypothèse suivante : C'est probablement par l'intermédiaire de l'hypothalamus (situé au centre du cerveau) et par des mécanismes nerveux et hormonaux de types réflexes activateurs et inhibiteurs que le regard est lié aux différents territoires somatiques. N'oublions pas que le nerf optique traverse l'hypothalamus avec lequel il établit d'intimes relations. Sachant que l'hypothalamus est le chef d'orchestre de notre système nerveux autonome, le directeur de notre système endocrinien et le maître de nos émotions, il est plus facile de comprendre l'influence de la lumière colorée sur notre organisme, nos émotions et notre comportement.


Les préférences chromatiques:

Au quotidien nous sommes exposés à de multiples stimulations visuelles. Quelle que soit leur nature, nous pouvons ressentir des sensations plus ou moins agréables en fonction de leurs composantes chromatiques. Face aux couleurs, l'individu peut soit : percevoir une sensation de bien-être, son regard est attiré par les couleurs qu'il aime, soit percevoir une sensation neutre, son regard ne cherche pas particulièrement à y être confronté, pas plus qu'il ne cherche à les éviter, soit percevoir une sensation de malaise, son regard se détourne des couleurs qui le gênent. Ce fait nous pousse à nous poser une question...

Pourquoi aimons nous certaines couleurs plus que d'autres ?

L'étude démontre que l'être humain associe inconsciemment à différentes couleurs, diverses parties de son corps, de son esprit et de ses émotions, il y associe aussi des symboles et des expériences particulières. Lorsque son appareil visuel est mis en contact avec une couleur, il peut éprouver une sensation de bien-être ou de mal-être selon l'état énergétique de la partie de lui-même qu'il associe inconsciemment à cette couleur. Si cette partie contient une mémoire négative ou un traumatisme, la couleur perçue peut alors rappeler à sa conscience la présence du traumatisme et amplifier le sentiment de gêne ou de douleur qui l'accompagne. Afin de maintenir l'équilibre, l'organisme rejette la couleur associée au traumatisme et engendre un phénomène compensatoire qui se traduit par une attirance pour la couleur complémentaire.

C'est pourquoi nous pouvons dire :

Les couleurs que nous aimons le moins correspondent à des parties de nous-mêmes traumatisées, algiques ou chargées de mémoire négative,et les couleurs que nous aimons le plus correspondent à des parties de nous-mêmes susceptibles de compenser les dysfonctionnements de nos parties blessées ou traumatisées.


Interprétation du Test des Couleur de Pierre Van Obberghen:

Chaque barre représente une couleur et chaque couleur représente une zone corporelle, une fonction vitale, un organe et un chakra.

.Logiciel Test des Couleurs Tirage des couleurs
Relation au père et à l'autorité, Spiritualité, Mémoire
. =
Besoin, d'harmonie, d'unité, de sommeil, Nèo-cortex, Inconscient
+1
Régulation parasympathique, Intuition, Besoin de Calme
=
O.R.L. Oxygénation, Communication, Besoin d'air
+1
Résistance aux changement,s Elimination
=
Gestion des toxines, Résistance à la solitude
+1
Flexibilité articulaire, Tolérance immunitaire, Curiosité
-3
Identité, Individualité, Confiance en soi, Digestion
=
Résistance au stress, Sensualité, Adrénaline, Surrénales
=
Sens de l'action, Résistance à la peur, Potentiel vital
-2
Sens du concret, Besoin de sécurité, Relation à la mère
=
Coeur, Besoins essentiels, Amour, Petite enfance, Rêverie
+2

Les creux représentent les zones sous tension, ils évoquent une possibilité de traumatisme, ancien ou récent, ou une possibilité de disfonctionnement de la zone, de l'organe, ou du chakra correspondant à la couleur qui est en creux. Les pics, représentent les compensations que l'organisme met en place afin de contrebalancer les déficiences des zones, des chakras et des organes qui sont en creux. Les plats représentent les zones et les chakras qui sont équilibrés ou qu'il convient de laisser tel quel pour le moment.


La Pour en savoir plus sur le Test des Couleurs veuillez consulter le Traité de Couleur Thérapie Pratique, écrit par Pierre Van Obberghen, vous le trouverez en cliquant ici... Vous pouvez aussi vous former à son utilisation en suivant un Cours, vous trouverez plus d'informations relatives aux cours en cliquant ici...

Retour

Les Couleurs

Partager sur FaceBook >

Cours, Stages, Formations, lampes et matériel pour la Chromothérapie, la Chromathérapie et la Couleur Thérapie en France Suisse Belgique : Institut de la Couleur 30 Ans d'expérience dans l'enseignement et la pédagogie des couleurs. Psychologie et symbolique des couleurs. Propriétés thérapeutiques des couleurs, physiologie et pathologie de la perception des couleurs. Outils de développement personnel pour la thérapie par les couleurs, couleur thérapie, chromothérapie, chromathérapie et test des couleurs selon Pierre Van Obberghen. Tous droits de reproduction strictement réservés à COLOR-INSTITUTE.COM Tant pour les textes que pour les images et le graphisme Copyright Pierre Van Obberghen Juin 2002